la médiation animale

La médiation animale

Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que les animaux nous font du bien.

Parce qu’ils ne se soucient pas de l’apparence, qu’ils ne nous jugent pas, ne nous jalousent pas, qu’ils nous acceptent tels que nous sommes, nous recherchons leur présence. C’est grâce à toutes ces qualités que nous avons conçu nos activités de médiation, pour une approche, un accompagnement novateur et audacieux, respectueux de l’homme et de l’animal.

 « L’animal a la capacité d’encourager

l’humain à se dépasser »

Nos activités de médiation par l’animal mettent en œuvre une approche :
relationnelle, sociale, sensorielle, motrice et pédagogique.

Tous les animaux permettent de travailler sur :

  • la communication, l’échange,
  • la sociabilisation la mobilité
  • la coordination oeil/main
  • le développement de la confiance en soi, la responsabilisation

Nous travaillons en équipe avec les animaux comme médiatrice dans la mise en oeuvre de différents programmes d’éveil à visée éducative ou thérapeutique c’est que par mon expérience personnel dans l’équus-pédothérapie.

Les êtres vivants nous permettent d’appréhender et d’apprendre le respect et l’acceptation de soi tel que l’on est, dans la joie ou la difficulté.

Rappel des qualités de l’animal et ses bienfaits

L’animal est toujours disponible, de bonne humeur, joueur, fidèle. Sa présence nous renvoie une image rassurante et positive.

On va s’identifier à lui pour s’auto estimer (animal-miroir). C’est un confident, un complice.

Il ne juge pas, ne répète pas, ne trahit pas. L’animal ne parle pas, la communication se fait sur un autre mode.

L’animal est une éponge affective. Il invite au contact affectif, au maternage.

Sa présence est un repère, une empreinte. La chaleur de ses poils et de son corps est sécurisante, attachante et il ne renvoie pas de signaux stressants.

C’est un communicant par le mouvement de ses oreilles, de sa tête, de sa queue. Il réclame de l’affection. La force de sa présence est un stimulus cognitif.

La présence d’un animal est un repère,
une empreinte.

Les tarifs de nos thérapies

En médiation animale, les séances individuelles se font sous forme de relation triangulaire.
Il y a alors présence d’un animal, de l’intervenant en médiation animale et du bénéficiaire de tout âge et de toute problématique.
Elles ciblent un ou plusieurs objectif(s) individuel(s) fixé(s) au préalable avec l’équipe de professionnels encadrants.
Ces objectifs sont suivis lors de séances régulières avec une réelle visée thérapeutique.
Exemples :
Pour des personnes âgées qui ne parle plus ou peu, donner des commandes orales au animaux peut permettre de stimuler le langage.
Pour un adolescent qui a du mal à communiquer, apprendre le langage de l’animal et l’entrée en contact avec celui-ci peut motiver à interagir avec les autres.
Pour un enfant polyhandicapé, promener animal en laisse le motive à réaliser un effort physique.

Les séances collectives en médiation animale ont lieu avec les animaux de la ferme, l’intervenant en médiation animale et plusieurs bénéficiaires (de tout âge et de toute problématique).

Elles ciblent un ou plusieurs objectif( commun(s) aux bénéficiaires présents, ou ont simplement un but récréatif.

Si des objectifs sont fixés, les séances seront alors plutôt régulières. En revanche, si le seul but est récréatif, alors les séances peuvent être ponctuelles.

Un compte-rendu peut être fourni par l’intervenanten fonction des besoins. Ces séances s’adressent à 6 personnes maximum et ont une durée variant de 1h à 1h30. 

Exemples : Pour des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer, toucher et sentir le poil d’un chien permet d’apaiser et de raviver des souvenirs.
Pour des enfants, participer à une activité en groupe avec le chien et d’autres enfants permet de développer l’esprit d’équipe.
Pour des adolescents, l’apprentissage des émotions du chien permet de travailler la gestion des émotions.

La Médiation est aussi disponible en groupe. (crèche, relais assistantes maternelles, écoles, centres de loisirs, associations, comités d'entreprise, ehpad...)

Médiation animale

28 par personne
  • La première séance est un séance d'analyse afin de déterminer le nombre de séances nécessaires.
  • Il est recommandé de prendre un programme de 6 séances individuelles au minimum, les séances devant être espacées au maximum de 15 jours, afin d’observer des premiers résultats et une première évolution chez les bénéficiaires.
  • Si des objectifs sont fixés, les séances seront alors plutôt régulières. En revanche, si le seul but est récréatif, alors les séances peuvent être ponctuelles.
Réserver un créneau
Nom Prénom*
Téléphone*
Email*
Activités*
Enfant(s)*
Adulte(s)*
Adulte(s)*
Enfant(s)*
Adulte(s)*
Enfant(s)*
Enfant(s)*
Commentaire
Total